Souriez, vous êtes filmé

  • Reading time:3 mins read
  • Post category:Technologie
Souriez, vous êtes filmé

Clearview est une entreprise qui a déjà fait parler d’elle à plusieurs reprises, notamment pour revendre ses technologies de reconnaissance faciale à des gouvernements, le gouvernement Belge faisait des essais.

 

L’entreprise

 

Clearview est une entreprise fondée en 2017 à New York, c’est l’entreprise avec la plus grosse base de données de visages au monde. Ils intègrent ces photos dans leur intelligence artificielle pour permettre l’identification par reconnaissance faciale.

L’entreprise à une valorisation de $130 millions et espère lever encore $50 millions.

Ils revendent leurs services aux forces de l’ordre et autres services gouvernementaux, pour l’instant ils s’interdisent de revendre à des entreprises privées…

 

L’entreprise collecte des milliards de photos sur tous les réseaux sociaux et site internet (et probablement n’importe où possible).

 

Par exemple: les photos de vos vacances que vous avez généreusement offertes à Instagram n’ont pas seulement permis à Instagram de vous monétiser avec de la pub, mais aussi à Clearview de vous identifier automatiquement dans la rue et éventuellement à n’importe qui les payants assez.

Le fondateur a d’ailleurs déjà reconnu que l’entreprise avait créé des “comptes d’essais” à ses investisseurs, partenaire stratégique et clients potentiels.

 

Ne cherchez pas à supprimer les photos, c’est probablement trop tard, ils ont déjà 10 milliards d’images et ajoutent 1.5 milliard d’images par mois.

 

Notons aussi que Clearview collecte les images sans le consentement des sites, Facebook, Google, Twitter et Youtube ayant déjà déposé des plaintes. Ils sont également poursuivis par la Grèce, l’Italie, la France et le UK, et l’Australie et la France ont demandé à l’entreprise de supprimer les photos de ses citoyens.

 

Les ambitions

 

Ils travaillent également sur d’autres technologies, comme la capacité à identifier une personne selon sa démarche ou encore la reconnaissance d’empreinte digitale à distance

 

Ils veulent avoir une base de données de 100 milliards d’images d’ici la fin de l’année, c’est-à-dire 14 images de chaque personne du monde.

 

La Chine, toujours à la pointe sur les technologies de surveillance de masse, utilise la reconnaissance par la démarche depuis 2018. Le logiciel, Watrix, de sert de plusieurs paramètres, comme l’angle des pieds, la vitesse, la posture, l’écart, la cadence et aurait un niveau de précision de 94% jusqu’à 50 mètres de distance.

 

Par ailleurs, dans la présentation pour lever les fonds Uber, Lyft, Tinder, Walmart et Airbnb sont mentionnés comme ayant témoigné leur volonté de coopérer. Bien entendu ces derniers ont nié et argumenté que l’entreprise utilise leurs images sans consentement (un peu leur marque de fabrique…)