Privateer, technicien de surface de l’espace ?

0
70
Si nous avons réussi à mettre nos déchets à peu près partout sur terre, dans les mers et océans, et polluer généreusement notre air, nous avons aussi réussi à encombrer l’espace de débris.
Et si nettoyer la terre est difficile et l’océan quasi-impossible, que dire du nettoyage de l’espace ?
Les débris
La NASA surveille 27 000 débris de la taille d’une balle de baseball, mais ils estiment qu’il y a 500 000 débris de la taille d’une bille et 100 millions d’un millimètre.
Ces débris se déplacent à 25 000 km/h, tout impact est donc dévastateur, la station spatiale devant plusieurs fois changer les fenêtres à cause d’une collision avec des écailles de peinture.
Chaque collision ajoute de nouveaux débris… Par exemple quand la Chine testa un système anti-satellite, utilisant une autre technique que pour le projet DART : lancer un missile sur un satellite, 3 500 débris furent ajoutés à la liste.
Privateer
Il semblerait qu’une nouvelle entreprise, soutenu par le co-fondateur d’Apple Steve Wozniak ait pour ambition de nettoyer l’espace. Pour l’instant il n’y a qu’une vidéo et un site web de disponible. Ce serait un projet important pour développer et sécuriser l’espace et le tourisme spatial.
L’entreprise n’est probablement pas au stade de développement de projet et il est possible que ce ne soit qu’une manière pour Wozniak de nourrir son ego, un peu comme Colossal qui veut réintroduire le mammouth en Sibérie pour sauver le monde du réchauffement climatique, sérieusement Colossal, c’est de ça que nous avons besoin ?
Nous gardons un œil sur le sujet, promis on vous fera une update !