les sels fondus

0
109
Batterie de sels fondus

Le renouvelable prend de l’ampleur et son développement doit s’accélérer. Cependant, un défi de taille reste: comment stocker l’électricité. Nous parlons aujourd’hui d’une technologie prométeuse: les sels fondus.

 

Les batteries Li-ion, comme pour les voitures, peuvent être une solution pour les consommateurs. Par contre, pour la production, la capacité serait trop faible et/ou trop chère.

 

Les sels fondus

 

Il s’agit d’une technologie déjà utilisée pour stocker de l’énergie. Il y a plusieurs centrales solaires qui utilisent le sel fondu pour stocker l’énergie et produire de l’électricité la nuit.

Les sels sont chauffés à plus de 500 degrés avec des panneaux redirigeant la lumière sur une cuve à 190 mètres du sol. Les sels fondus produisent de l’électricité grâce à des turbines à vapeur.

Il y a donc deux cuves : une de sels froids (300°c), et une de sels chauds (500°c).

 

La première centrale était en Espagne, Andalousie, construite en 2011 pour $200 millions. Elle produit pendant 6 400 heures par an, contre 2 000 heures avec les panneaux classiques. Elle produit assez d’électricité pour 30 000 foyers, économisant l’équivalent de 30 000 tonnes de CO2 par an.

 

La batterie de sels fondus

 

Une équipe de chercheurs au Pacific Northwest National Laboratories (PNNL) développe de nouvelles batteriesCes dernières sont inactives à température ambiante et doivent être chauffées à 150°c pour être activées.

 

Les premiers tests montrent une rétention d’énergie de 92% sur 3 mois et 80% sur 6 mois. L’objectif est d’arriver avec une solution commerciale entre 2030 et 2035.

 

Il y a par ailleurs déjà des batteries sur le marché, mais avec un temps de stockage plus court.
Migros, le Carrefour Suisse, a acheté des batteries à sels fondus en 2021, couplé avec les panneaux solaires sur leur toit.

L’objectif pour le groupe est d’avoir une électricité décarbonée.

 

Ces batteries stocks efficacement l’électricité, à bas coût et de manière sécurisée.

 

Feuer Frei !

 

Ne croyez pas que nous tenons à parler de Musk dans chacune de nos newsletters. Bien que s’il a quelques autres milliards pour investir dans les médias…

Bref, pour mettre en perspective, Tesla offre également des solutions de stockages d’électricité.
Après tous, une Tesla c’est surtout une batterie.

 

Un de ses projets était en Australie, à Moorabool. Malheureusement, une batterie Li-ion de 13 tonnes a pris feu. Le feu était maitrisé seulement après 4 jours, 150 pompiers et 30 camions ont été nécessaires.

 

Nous pouvons également mentionner les bus parisiens. Ils ont tellement l’habitude des cocktails molotov, qu’ils s’enflamment tout seuls maintenant.

Juste devant la bibliothèque nationale, bien tenté… heureusement le chauffeur n’était pas musulman.

 

Pour résumé: une batterie sûre et pas chère ne serait pas du luxe.