Les NFTs

0
83
Vous avez particulièrement apprécié notre premier article sur la crypto, voici un deuxième sujets en lien avec les cryptos : les Non-Fungible Token ou NFT pour les intimes.
C’est quoi ?
C’est un peu comme si le capitalisme découvrait le numérique et était triste de ne pas avoir de titre de propriété.
Un NFT ce n’est rien de plus qu’une preuve, par la blockchain, que ce document vous appartient (une photo, vidéo, musique, tweet mais aussi un cheval de course virtuel).
Par exemple, recemment @justinsundron a acheté une “EtherRock”, une image de cailloux pour $1.3m. Il n’y a que 100 EtherRock (plus l’image de l’article, c’est cadeau, c’est pour nous).
Les créateurs d’EtherRock sont d’ailleurs assez honnête en expliquand qu’acheter ces images ne servait à rien sauf à dire que nous les avons achetés.
C’est idiot ? Peut-être, on pourrait arguer que la différence entre un tableau original et une copie parfaite ne justifie pas la différence de prix. Si plusieurs experts doivent étudier longuement des tableaux pour savoir s’ils sont originales ou non alors la copie est aussi belle que l’original et sont prix ne devrait- il pas être identique ou proche ?
Non ? Alors ce n’est pas la qualité qui justifie le prix, simplement pouvoir dire
“j’ai un original de Rembrandt”.
Les NFTs permettent en partie de répondre à “à quoi servent les cryptos”. Les NFTs sont une technologie developpé par l’Ethereum, une cryptos donc.
À quoi servent les cryptos ? Acheter des images de cailloux qui ne serve à rien.
Et c’est exactement pour des informations précises et précieuses telle que celle ci que vous êtes abonnés à notre Bull & Bear ! Ne nous remerciez pas, ça nous fait plaisir.
Non mais en vrai, ça sert à quoi ?
Les créateurs du numérique pouvait trouver difficile de garder propriété de leurs créations. Une fois sur internet, la création appartenait à tous le monde, donc à personne.
Avec les NFTs, les artistes peuvent créer des NFTs de leurs créations et le(s) revendre(nt). Il est en plus possible de créer des royalties sur les futures reventes de son NFT (grace au smart contract, une prochaine newsletter).
Si votre premier NFT se revend très cher, alors vous gagnerez aussi à chaque revente.
Une fois un NFT créé, le produit dans le NFT ne devient pas privé. Il reste disponible sur google image ou Youtube. Et il est possible que le NFT que vous avez acheté voit des millions d’autre NFTs créé par l’artiste.
Un peu comme les 100 EtherRock, demain ils pourraient en faire 1 million, mais  perdraient leur unique valeur (rareté) et ils perdraient la valeur de leur royalties.