L’écologie et le lithium

0
119

Les voitures électriques et l’augmentation des ventes semblent être un bon présage sur la lutte contre le réchauffement climatique. Il ne faut cependant pas oublier l’impact sur l’industrie, notamment sur la production et les ressources.

La production d’une voiture thermique coûte 3.74 tonnes de CO2 alors que la production d’une voiture électrique coûte 6.57 tonnes de CO2.

Cette différence s’explique par les ressources et les économies d’échelle.

 

Jadar

 

A Jadar, en Serbie, Rio Tinto, prévoyait d’investir $2.4 milliards pour produire 58 000 tonnes de lithium par an. C’est-à-dire un million de batteries de 60Kwh. La mine a une capacité de 2.4 millions de tonnes de lithium.

 

Des experts notent que la mine rapporterait $30 millions pas an à l’état et 1 000 emplois, alors que les 200 hectares de la mine supprimerait l’équivalent de $80 millions en production agricole. Il faut ajouter les 57 millions de tonnes de déchets prévu par la mine et peut impacter la source d’eau de 2.5 millions de personnes.

 

Notez ici le problème de la corruption, sans accuser personne bien sûr… Face à ces chiffres, un choix s’impose à la raison, néanmoins pour quelques millions une mauvaise décision qui impactera l’état et les population peut-être prise.

 

Le Lithium

 

Le lithium est une ressource cruciale pour la fabrication des batteries. Afin d’augmenter la production, l’exploration s’intensifie, notamment en Serbie, à Jadar, où un nouveau projet a été suspendu grâce à la population.

 

Pour mettre en perspective la capacité de la mine de Jadar, 1 million de batteries de voitures par an, 70 millions de voitures ont été produites en 2021. Il faudrait un paquet de Jadar pour assurer la transition.

En 2021 la production annuelle mondiale de lithium était de 100 000 tonnes. contre seulement 35 000 tonnes en 2016.

La production mondiale en 2021 :

  1. Australie, avec 55 000 tonnes
  2. Chili, avec 26 000 tonnes
  3. Chine, avec  14 000 tonnes
  4. Argentine, avec 5 900 tonnes

 

Les réserves mondiales estimées sont de 89 millions de tonnes, attention, tout n’est pas commercialement exploitable.

Conclusion

L’annulation d’une mine, qui semble être une victoire pour les écologistes, serait-elle aussi une défaite pour les écologistes ?
Si la capacité de production de lithium n’augmente pas fortement, la croissance de la voiture électrique sera impactée.

Cela nous amène à un problème plus profond. En écoutant les constructeurs automobiles, la solution écologique à la voiture, c’est la voiture électrique.

Il “suffit” d’acheter une autre voiture, on ne change pas ses habitudes au-delà de la recharge. Les collectivités n’ont pas besoin d’organiser les transports en commun.

C’est d’ailleurs une vision commune pour améliorer son empreinte carbone: il suffit de “remplacer” sa consommation.

Un changement moins simple et plus efficace serait de ne plus avoir de voiture personnelle. Ce qui pour les Parisiens peut sembler simple (oui, c’était gratuit), demandes un changement d’organisation radical pour les autres.

 

D’un autre côté… gardon à l’esprit que les milliardaires consomment en moyenne 1 000 fois plus qu’un “français moyen”.

 

 

FYI: du lithium a récemment été trouvé dans une zone protégée en Bretagne, avec un potentiel de 66 000 tonnes de lithium. La Chine a également trouvé un nouveau gisement, dans l’Everest, potentiellement 1 million de tonnes. L’Everest sera bientôt moins difficile à monter…