Le SpinLaunch

  • Reading time:2 mins read
  • Post category:Technologie
Le SpinLaunch
Alors que Elon a envoyé un e-mail interne à SpaceX en disant que l’entreprise était au bord de la faillite, notamment à cause du moteur Raptor qui a pris trop de retard. Et alors que d’autres milliardaires sont en concurrence pour l’espace (notre article ici), une entreprise expérimente une autre méthode pour envoyer des trucs dans l’espace : faire tourner très vite et lancer très fort.
SpinLaunch
Il s’agit d’une entreprise Américaine, fondée en 2014, qui développe une énorme centrifugeuse. L’entreprise est en partie financée par Airbus et Google.
La centrifugeuse est sous vide, la fusée tourne jusqu’à 6 000 km/h avant d’être lancée dans le ciel. Une fois dans le ciel, un moteur prend la relève pour accélérer à 29 000 km/h et livrer 200kg de charge dans l’espace avant de revenir sur terre.
La fusée est prévue pour être réutilisable, et à terme plusieurs lancements par jour devraient être possible.
La méthode est moins énergivore et donc plus écologique que les fusées, dont le carburant pèse le plus au moment du décollage.
Le marché des satellites
Le marché des satellites est en expansion. Le marché des moyens (<500kg) et gros satellites va passer de $180 milliards en 2020 à $250 milliards en 2028.
Le marché des petits satellites (>500kg) serait de $66 milliards en 2020 et doit avoir une croissance de 10% par an jusqu’en 2028 pour atteindre presque $150 milliards. C’est sur ce marché que SpinLaunch veut s’installer pour l’instant.
Le marché des lancements de satellites était de presque $10 milliards en 2019 et devrait passer à $48 milliards en 2030.
Selon le Times, en 2018 SpaceX gagnait 65% des nouveaux contrats de lancement.
En 2020, il y a eu un total de 114 lancements de fusées (pour 104 missions réussies).