La ville réinventée

0
100
Nous voulons vous présenter deux projets un peu hors norme qui veulent créer des villes du futur, avec plein de technologie, des voitures autonomes et en adéquation avec la nature.
Akon City
Akon a récolté plus de 5 milliards pour construire sa ville, la Akon City, qui n’acceptera que sa crypto, l’A-coin. La ville doit être énergétiquement indépendante et veux devenir un hub business pour l’Afrique, comme un nouveau Dubaï.
La ville est déjà désigné comme “zone fiscale spéciale”, un peu comme les villes Chinoises, les ZES, ayant contribué au développement du pays.
La construction devait commencé en 2021 pour pouvoir abriter 300 000 habitants d’ici 2030.
La ville prévoit des écoles, hôtel, studios de cinéma, casino et un hopital Mwale Medicale. Le PDG Julius Mwale est un milliardaire africain et à déjà construit une ville futuriste au Kenya Mwale Medical And Technology City pour $2 milliards. C’est aussi un des principaux financiers de la ville. KE International, qui a construit la ville de Mwale, est aussi en charge de Akon City.
La motivation principale annoncé par Akon est d’avoir rencontré des Afro Américains qui ne comprenaient pas leur culture. Akon voulait donc construire une ville en Afrique pour qu’ils (les Afro Américains) se sentent chez eux en Afrique et puissent comprendre leur culture africaine à Akon City. Personnellement… nous ne sommes pas convaincu par l’explication.
Aujourd’hui le projet est surtout au stade de la présentation vidéo (et la première pierre en image de cet article), est-ce la faute au COVID ?
Telosa
Marc Lore, ancien PDG Wallmart, a aussi un projet de ville du future dans un désert. On ne sait pas encore exactement où, Utah, Nevada, Idaho ou Texas…
Son objectif est d’avoir également une ville idépendante en énergie et eau avec un système résistant aux sécheresse et un chateau d’eau gratte ciel.
Il aurait aussi pu choisir un lieu sans sécheresse… notre théorie est qu’il a d’abord trouvé le système anti sécheresse, que personne n’en voulait alors il veut construire sa ville pour montrer que son système il est vachement bien.
Sa ville devrait à terme loger 5 millions de Telosaïen et le projet est estimé à $400 milliards. Dans un premier temps, il cherche à récolter $25 milliards pour ses 50 000 premiers citoyens.
L’ambition est de créer la ville la plus juste, inclusive et ouverte du monde. Rien que ça.
Fun Fact, quand Lore a quitté Wallmart, il a déclaré vouloir travailler sur une télé réalité ou construire la ville du future.
Les deux projets sont légèrement mégalomane. L’idée affichée est honorable et il est important de transformer les villes pour résoudre les problèmes d’énergie, d’accès à l’éducation, à la santé, réduire les temps de trajet etc.
Mais il est probable qu’il ne s’agissent que de deux nouvelles villes ultra riche exacerbant les inégalités à l’image de Dubaï et que les changements ne soit que pour une infime minorité.
Néanmoins, ces villes seraient de magnifiques laboratoires pour tester de nouvelles technologies, architectures et méthodes de construction plus eco-responsable.