La reconnaissance faciale, c’est génial

0
75
Une fois n’est pas coutume, nous allons parler de quelque chose de positif.
Ne soyez pas déçu, mercredi vous aurez un article sur le même sujet, mais parlant des côtés négatifs…
Parlons donc de la reconnaissance faciale.
Amazon
Si Amazon n’est clairement pas un des premiers magasins à utiliser la reconnaissance faciale avec Amazon Go (vidéo), c’est un des premiers aux USA.
Amazon a lancé des magasins sans caisses, les clients Amazon Prime inscrits au service entrent dans le magasin en scannant leurs visages, puis ils remplissent leurs sacs à dos ou poches et sortent du magasin, pas besoin de courir pour une fois.
Amazon identifie chaque article pris par le client et facture directement le compte Prime.
C’est très facile d’utilisation, le service est fiable et plus besoin de rager, car on a changé de file, mais que la file d’avant est plus rapide au final. Ou que la vieille devant veut payer la somme exacte en pièces jaunes.
Alibaba

Le géant Chinois est un des premiers à avoir implémenté ces services avec reconnaissance faciale en Chine, allant même jusqu’à créer des distributeurs de voitures (vidéo) couplé à leur système “smile to pay” ou “souriez pour payer”. Ce système a aussi été implémenté dans beaucoup de magasins utilisant AliPay, notamment KFC.

Le métro de Moscou
Nouvel arrivant dans la sphère du paiement par reconnaissance faciale, le métro de Moscou.
Ils ont mis en place dans 260 stations la possibilité d’acheter des billets ou valider son abonnement aux portes du métro par reconnaissance faciale, le FacePay.
Pour souscrire à FacePay, il suffit d’envoyer, via l’application, une photo avec les données de carte bancaire et sa carte de métro.
Le système FacePay peut même reconnaitre les visages avec le masque.
Tonton Poutine a pensé à tout 🙂
Le métro de Minsk (Biélorussie) a également un système similaire, appelé Look & Go.