La déforestation

0
101
Incendios florestais entre Miranda e Corumbá BR 262 e MS 184
Dans le cadre de la Cop21 et la Cop26, l’objectif est d’arrêter la déforestation en 2030.
Un projet d’autant plus ambitieux que la tendance est encore à la hausse, la déforestation ayant augmenté entre 2019 et 2020 de 12% et jusqu’à 25% pour le Brésil selon Global Forest Watch.
La déforestation
Le monde a déjà perdu un tiers de ses forêts et aujourd’hui la déforestation c’est 4,8 milliards de tonnes de CO2, soit 10% des émissions globales.
Par ailleurs, le réchauffement climatique augmente les risques de feux de forêt et les populations d’insectes, contribuant au rejet de CO2, contribuant au réchauffement climatique…
Par exemple l’Australie, ayant connu d’énormes feux, a vu la déforestation passer de 0.2 million d’hectares en 2018 à presque 2,5 millions d’hectares en 2020.
Notons qu’il y a aujourd’hui un conflit d’intérêts entre les principaux pays abritant des forêts et le reste du monde. Si les premiers ont un intérêt direct à exploiter les ressources forestières, le reste du monde a intérêt a ce que ces pays ne les exploitent pas.
Il y a des propositions pour payer les pays afin qu’ils préservent leurs forêts.
Le Gabon a réussi a arrêter la déforestation dans son pays (90% du Gabon est recouvert par la forêt) et va recevoir $150 millions de la part de la CAFI (Central African Forest Initiative), sous les Nations Unies. La Norvège ayant payé directement $17 millions pour le CO2 capturé par la forêt gabonaise.
La Gabon a aussi comme projet de mettre en place des “crédits carbone” afin de permettre aux entreprises ou pays d’acheter du CO2. Air France pourrait acheter des crédits carbones pour dire que ses vols n’émettent aucun CO2, car le CO2 émit serait compensé par les crédits du Gabon.
Gardez le sourire 
Pour que vous gardiez le moral, quelques informations en vrac :
  1. En Indonésie et Malaisie la déforestation ralentie, pour la quatrième année consécutive.
  2. 141 pays, représentant 85% des forêts du monde, se sont engagés à arrêter la déforestation d’ici 2030, avec $19 milliards de budgets mobilisés.
  3. L’Equateur vient de juger qu’une mine d’or et cuivre à Los Cedros est inconstitutionnelle et enfreint les droits de la nature.
  4. Au Burkina Faso, Yacouba Sawadogo, reconnue par les Nations Unies comme “Champion de la terre” avec le programme pour l’environnement. Il a réussi a faire pousser une forêt au Sahara, enraillant la progression du désert et avec aujourd’hui une forêt de 40 hectares. Vidéo de présentation ici.
PS : la différence en “zéro déforestation” et “déforestation nette zéro” est que la première option interdit de détruire les anciennes forêts, alors que la deuxième option permet de couper autant d’arbres qu’on veut si de nouveaux arbres sont plantés.