La course à l’espace des millardaires

0
70
Nous n’avons pas encore eu le temps d’aborder la nouvelle course à l’espace qui est en train de se développer sous nos yeux.
La première course à l’espace était entre deux super-puissances, à une époque où il était possible d’envoyer un chien dans l’espace, sans billet retour.
Une époque où être raciste était une affaire d’état et le goulag un moyen de se débarrasser d’un voisin bruyant. Les objectifs étaient clairs et simples : l’espace puis la lune.
Qui sont les nouveaux joueurs ?
1) Elon Musk, celui qui a jusque-là le mieux réussi avec la société Space X, les premiers à pouvoir réutiliser ses fusées et mettre des voitures en orbite. Son objectif final est de coloniser Mars. Sa réussite est reconnue par la NASA qui contracte Space X pour ses envois sur l’ISS. Le dernier contrat décerné pour envoyer à nouveau des astronautes sur la lune à $2.9mds.
2) Jeff Bezos et son entreprise Blue Origin. Eux ont réussi à envoyer des touristes en orbites et à les ramener en sécurité. Les sièges pour leurs fusées se vendent pour l’instant à $450k mais ils ont des ambitions bien plus grandes. Blue Origin a d’ailleurs portée plainte contre la NASA pour le contrat pour la lune. Jeff n’aime pas perdre.
3) Sir Richard Branson et son entreprise Virgin Galactic, eux ont la “simple” ambition de développer le tourisme spatial et la recherche.
4) Boeing et sa nouvelle fusée “Starliner”, qui a une nouvelle fois retardé le lancement à cause d’une valve. Leurs ambitions sont principalement de tirer bénéfice de l’expansion de l’industrie et obtenir des contrats notamment de la NASA.
Nous n’avons cité que les groupes privés qui se lancent dans la course, mais de nouveaux pays entre dans la compétition.
La Chine a déjà envoyé un rover sur la Lune et prévoit d’envoyer une nouvelle station spatiale en orbite. L’Inde vient d’envoyer un rover sur Mars, les Emirats Arabes Unis ont lancé une sonde autour de mars et bien sûr la Russie n’a pas dit son dernier mot.