La Chine et le solaire

  • Reading time:3 mins read
  • Post category:Ecologie / Newsletter
La Chine et le solaire
Un nouveau rapport permet d’avoir une meilleure vision de la production électrique en Chine et son futur.
La chine et le solaire en chiffre
Des chercheurs chinois ont publié une analyse où ils expliquent que la production électrique solaire est devenue compétitive en face du charbon, les prix des panneaux ayant baissé de 60% en 10 ans.
La chute doit encore continuer, si maintenant un MW heure coûte en moyenne $50, en 2030 il doit tomber à $13 et $3 en 2060.
Aujourd’hui, l’ambition est d’être neutre carbone en 2060 et un tiers des projets d’installations mondial est en Chine qui a 250 Gw de production représentant 33% de la production mondiale.
Les Etats-Unis, deuxième mondial, ont 93 Gw, puis le Japon avec 71 Gw et l’Allemagne avec 53 Gw.
La Chine est également la première productrice d’électricité par éolien et anticipe une capacité de production de 2 300 Gw en 2030. La Chine développe également une filière de d’hydrogène vert avec l’électricité éolien.
Les nouveaux défis
Alors que le solaire prend de plus en plus de place dans le paysage énergétique mondial, la gestion du réseau électrique devient une question centrale.
Il y a les problèmes liés à l’intermittence de la production, la problématique est de répartir la production électrique intermittente dans un pays.
Aujourd’hui, la production électrique étant principalement dirigée, le changement sera donc très difficile. Outre les batteries qui peuvent avoir un effet tampon, une solution serait un réseau intelligent qui pourrait monitorer en temps réel les besoins de chaque utilisateur pour gérer de façon optimale la production.
En addition, la Chine a un problème géographique, car son potentiel solaire est principalement dans le Nord Ouest alors que sa population est principalement dans le Sud Est (pas de chance…). Il faut donc transporter cette électricité sur d’énormes distances.
Ce qui se passe en Chine est important pour le monde, car ce sont les premiers pollueurs au monde, voir leur production verdir sera une bonne nouvelle. Dans cette course, la Chine a un avantage, c’est le premier producteur de panneaux photovoltaïques, batteries et turbines pour l’éolien.
Par ailleurs, bien que nous parlions du futur vert de la Chine, il ne faut pas oublier les différents problèmes que la Chine rencontre aujourd’hui avec la production électrique, qui pousse à la réouverture de centrale à Charbon.
De nombreuse entreprises doivent arrêter temporairement leur production par faute d’énergie disponible.