Exploitation des astéroïdes

  • Reading time:3 mins read
  • Post category:Technologie
You are currently viewing Exploitation des astéroïdes

Nous avons parlé plusieurs fois de l’espace et de l’industrie qui se développe autour. Que ce soit le tourisme, l’exploration, les astéroïdes, la colonisation d’une autre planète… les possibilités de développements sont nombreuses. Nous parlons aujourd’hui de l’exploitation des astéroïdes.

Les astéroïdes sont blindés

Nous avons déjà mentionné que certains astéroïdes étaient remplis de minéraux.
Leurs sols sont si riches que Musk ou Bezos sont pauvres en comparaison.
Par exemple, l’astéroïde Psyche 16, que la NASA va explorer, aurait l’équivalent de $700 quintillions de dollars.

 

En chiffres ça donne : $700,000,000,000,000,000,000.

 

Pour rappel, Bezos a “seulement” $132 000 000 000. Donc 9 zéros de moins.
En fait, c’est la même différence de fortune qu’entre nous et Bezos.
👉 HA HA !

 

Astroforge

C’est une start-up qui a récemment levé $13 millions. L’entreprise a l’ambition de miner les astéroïdes pour ramener les minéraux sur terre.

Nous précisons “sur terre”, car bientôt les minerais pourraient être utilisés directement sur les colonies… mais c’est une autre discussion.

 

Astroforge a développé une nouvelle technique d’extraction, afin de ramener uniquement les minéraux et limiter le poids à transporter. Ils ne viseront que les “petits” astéroïdes, de moins d’1.5km de diamètre.

 

Ils veulent lancer les opérations en 2030, mais ont déjà un partenariat avec OrbAStro pour fabriquer un satellite d’essai.

Astroforge a aussi un contrat avec Space X pour envoyer un satellite et prouver la viabilité de la technologie.

 

L’industrie minière spatiale pourrait valoir $4.2 milliards en 2030.

 

Sinon on fait des (gros) trous

 

L’avantage d’extraire les minerais sur des astéroïdes pourrait être de ne plus défoncer la terre.

 

Pour aider à visualiser ce que représente la valeur des minerais, nous vous conseillons d’aller voir le travail de Dillion Marsh, “For what its worth”. Marsh a fait des représentations 1:1 de la totalité des minerais extrait en face des mines.

Ci-dessous le diamant, la première image est la quantité totale de diamants extrait et la deuxième est la mine.
Il s’agit de la mine de Koffiefontein en Afrique du Sud.