Après l’aviation, l’Evation (?)

0
77
Eviation, fondé en 2015 a pour humble ambition de révolutionner le transport aérien en le rendant 0 émission, autre terme pour “électrique”… Eviation vient de lancer l’assemblage de son avion à batterie, Alice et veut le tester fin 2021.
Elle vient aussi de recevoir une commande (livraison 2024) de 12 avions par DHL.
DHL commente que l’objectif est de réduire l’empreinte carbone de DHL et c’est en effet une problématique qui prend de l’ampleur.
Quelques chiffres :
  • Production mondiale de CO2 en 2019 environ 33.3 gigatonnes
  • le secteur du transport représente 16.9%
  • le transport aérien représente 1.9% (des 16,9%)
  • le fret parmi le transport aérien 19% (des 1.9%)
En d’autres termes, le transport aérien de marchandise pèse 0.02 gigatonnes soit 0.06% du total des émissions.
La raison annoncée par DHL est donc… peu convaincante. Mais, si nous regardons les caractéristiques de l’avion, nous trouvons le début d’une autre réponse.
Alice a une autonomie de 800km pour une charge de 1.1 tonne, il faudrait 1h pour rechercher les 800km. Avec des coûts d’entretiens annoncés d’environ 200$/heure contre 1000$ habituellement, on commence à comprendre les élans écologiques de DHL.
Nous rapprochons ce nouveau besoin d’avion court courrier à bat cout avec l’essor des services de livraisons ultra rapide. L’objectif ne serait donc pas de remplacer un ancien réseau polluant, mais d’ajouter une couche pour des livraisons rapides et peu cher.
Vendredi nous nous demanderons si ce serait une solution viable pour les compagnies aériennes.
[wpforms id=”499″]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here